Solidaire international > Royaume-Uni

 

Royaume-Uni   Partis politiques

mise à jour : avril 2006

 

LE CONTEXTE POLITIQUE DU ROYAUME-UNI

Si on veut faire des correspondances avec la France :

Les trois principales organisations d’extrême-gauche se réclament du trotskysme

  1. La plus importante est le Socialist Workers Party (SWP) qui existe depuis 1951 et compte environ 4 000 membres. Le SWP édite le journal « Socialist Worker » et la revue « International Socialism ». Cette organisation antérieurement animée par Tony Cliff avait défendu au début des années 50 l’idée que l’URSS était un « capitalisme d’Etat ». Le SWP britannique a contribué en France à la naissance du petit groupe « Socialisme par en bas », qui a ensuite rejoint la LCR. Le SWP participe aux FSE par le biais de Global Resistance.

  2. Le « Socialist Party » est né en 1953. C’était il y a une quinzaine d’années le principal courant d’extrêmegauche. Ses militants étaient présents dans le Labour Party autour du journal «Militant». Le Socialist Party ne compte plus aujourd’hui qu’environ 700 membres. Certains de ses militants l’ont quitté au début des années 90 lorsque cette organisation a été exclue du Labour Party. La deuxième vague de départs a eu lieu à propos de la création du Scottish Socialist Party (voir ci-après).

  3. Le Scottish Socialist Party (SSP) est, comme son nom l’indique, une organisation écossaise. Il a été fondé par des militants du Socialist Party (voir ci-dessus) et contre l’opposition de ce dernier. On y retrouve aujourd’hui des militants liés par ailleurs à divers courants politiques nationaux et internationaux. Le SSP compte environ 3 000 membres, ce qui est énorme étant donné que l’Ecosse ne compte que 5 millions d’habitants. En mai 2003, lors des élections au Parlement écossais, le SSP avait obtenu près de 8 % des voix et six députés, dont Tommy Sheridan qui jouit d’une très grande popularité. http://fr.wikipedia.org/wiki/Scottish_Socialist_Party  http://en.wikipedia.org/wiki/Scottish_Socialist_Party

A noter l’existence du groupe Socialist Action, fondé dans les années 80 par des trotskystes ayant décidé de militer au sein du Parti Travailliste, notamment dans l’entourage de Livingstone, le maire de Londres.