Français-arabe : A

AB AC AF AG AD AI AL AM AN AP AR AS AT AU AV

AB


Abricot mšmâš مشماش

Abricots mšmâšât مشماشات

ɛlâš, ɛlâš, el-mšmâš Tâib u ma Hlâš
علاش ، علاش ، المشماش طايب و ما حلىش ؟
Pourquoi, pourquoi l'abricot est mûr et pas sucré ? (ApprendreLeMarocain)


Aboyer contre, après quelqu'un nbaH, inbaH نبح - ينبح

 

(NT13) mnin šâfet-hum el-kelba, bdat tenbaH fihum u-men-ba3d sektet.

منين شافتهم الكلبة ، بدات تنبح فيهم و من بعد سكتت

Lorsque la chienne les vit, elle commença à aboyer après eux et ensuite elle se tût.


s'ABSENTER ghâb - yghyb

absent: ghâyb

AC


Accident ksîda كسيدا

Vient du français accident.

(L24-7a) نعم ،  دار  كسيدا  و  مات

nɛam :  dâr  ksîda u  mât   Oui, il a eu (fait) un accident et il est mort


d'Accord ! uâxâ ! واخا

وجّد ليا الدوش، واخا؟ ujjd lia al-duš, uâxâ ? Prépare moi une douche, d'accord ?

d'Accord ! SaHHa صحّة

(L10bis-2a) محمّد: صحّة ، ذروك نغلق الباب

SaHHa, drûk neghleq el-bâb

Mohammed : Merci, je te ferme la porte tout de suite

Etre d'accord wâfəq وافق

موافق؟ mwâfəq Tu es d'accord ? (agréé ?)


Accouchement wilada ويلادة

bnti uldat بنتي ولدةت Ma fille a accouché


ACCUEILLIR stqbl ستَقبل

Accueil stqbâl ستقبال

šukran ɛla al-stqbâl شُكراً على الاستقبال Merci pour l'accueil


ACHETER šra - išrî شرى - يشري


Verbe malade des pieds : C C V 

Verbe défecteux de type 1 (D1)

INACCOMPLI (présent, futur)

J'achète, j'achèterai ne-šri نشري

Tu achètes, achèteras t-šri تشري

Il achète, achètera i-šri يشري

Elle achète, achètera t-šri تشري

Nous achetons, achèterons n-šriu نشريو

Vous achetez, achèterez t-šriu تشريو

Ils, elles achetent, achèterons i-šriu يشريو

 

ACCOMPLI

Voir Leçon 14 exercice 3

J'ai acheté šrît شريت

Tu as acheté (masc.) šrît شريت

Tu as acheté (fem.) šrîti شريتي

Il a acheté šra شرى

Elle a acheté šrât شرات

Nous avons acheté šrîna شرينى

Vous avez acheté šrîtu شريتو

Ils ont acheté šrau شراو

 

IMPERATIF

Achète ! šrau تشري

šnu šrîtu ? شنو شريتو ؟ Qu'est-ce que vous avez acheté ?

šnu šrau ? شنو شراو ؟ Qu'est-ce qu'ils ont acheté ?

šnu bghiti tšri ? شنو بغيي تشري ؟ Qu'est-ce que tu veux acheter ?

مشي الحانوت باش نشري الحليب
mšît l-Hânut bâš n-šri el-Hlib
Je suis allé à l'épicerie pour acheter du lait.

 

(NT-11-7) اشحال من مرّة يقول ليمّاه : منين تخصّك حاجة من السوق انا نروح نشريها لك

âšHâl-men-marra iqûl l-immâh : " mnin txaSSek Hâja men-es-sûq, ana nrûH neshri-ha lek !"

Combien de fois il dit à sa mère : "S'il te manque une chose au marché je vais te l'acheter !"

 

(NT9-5)يا ا للّه تروح للسوق و تشري لي الخضرا

yâ-llâh truH l-es-sûq u-teshri-lî l-khoDrâ

Allons courage ! Vas au marché et achète moi des légumes

 

(L12-6) قالِ : الناس ما يشريوش سيّارة كما هدي

Qâl-li : en-nâs ma-yešrîw-š seyyâra kima hâdi.

Il m'a dit : les gens n'achètent pas de voiture comme celle-ci.

 

(L14-3)وقتاش شريته ؟

woqtâš shrîti-h ?

Quand l'as-tu acheté ?

 

 

(L14-4)! غير شريتو نهار الخميس

ghîr šrît-u nhâr-le-xmîs !

Je viens de l'acheter jeudi

 

 

Autres exemples : NT14-7

Administration : اِدارة 


Adolescence mrâhqâ مُراهَقة

jâth mrâhqâ S3iba جاته مُراهَقة صعيبة Il a une adolescence difficile.


AF


Affaire, chose Hâja (féminin) حاجة

Affaires, choses Hwaij حوايج

jm3 a Hwaijk جمع احوايجك Range tes affaires

Affaires qshsh  قشّ

Nom vague désignant des affaires (linges, objets, vaisselle, etc.)

(NT-5) f-el-bît, mm-â 3and-ha zerbîya mtâ3eS-Sûf u HSîra mtâ3-el-Halfa u khzâna fi-ha l-qashsh mtâ3-na

Dans la pièce, ma mère a un tapis de laine une natte d'alfa et une armoire dans laquelle il y a nos affaires

AG


Âge

(L16-2a) شحال في عمرك أنت ؟

šHâl fi ɛamr-ek enta ?

Quel âge as-tu ? (combien dans ta vie ?)

En Tunisie : qoddâš ɛamr-ek ? Réponse : (fi) ɛamr-i Hdâš-en-sna J'ai onze ans (dans ma vie, onze années).
fi-ɛamr-i, mot à mot : dans ma "vie", le mot ɛamr signifiant vie. Cette expression est très courante pour donner un âge.

(NT8-11) هكذا ما تعلّمتشي الحساب و خوي عبداللّه

مولى خمس سنين يحسب خير منّي

hâkdha ma-tɛllem-š le-Hsâb u-xu-ya ɛabd-allâh mûla-xems-e-snîn iHseb xîr-men-i.

Ainsi, je n'ai pas appris le calcul et mon frère Abdallah, âgé de cinq ans, compte mieux que moi.

مولى خمس سنين
mûla-xems-e-snîn
Âgé de cinq ans (propriétaire de cinq ans).
Tournure courante an arabe algérien pour indiquer l'âge d'une personne.
Le féminin de mûla est mûlat, âgée (propriétaire) de...

Voir Leçon 16, exercices 3 et 4 sur les âges.


Agneau (viande) ghənmi غنمي


Agriculture, culture فلّاحه fellâHa

Voir cultivateur فلّاح fellâH

L'agriculture byzantine al-fellâHa ar-rumiya

Le livre de l'agriculture kitab al-fellâHa

AI


AIDER  sâɛed - ysâɛed  س اعد - يس اعد

(F7-6a)    لا  يا  مرا : انا  ما يس اعدنيش  

la, yâ mra : ana ma-is3ed-ni-š Non, ôh femme, çà ne me convient pas (çà ne m'aide pas)


Aide msâ3da مُساعَدة

Aides msâ3dât مُساعَدات

šukrân 3la al-msâ3da شكراً على المُساعَدة Merci pour votre aide


AIMER Hebb iHebb

Voir : vouloir, désirer.

ua-Hibbu أُحِبُّ J'aime

ua-Hibbuk أُحِبُّك Je t'aime

AIMER QUELQUE CHOSE

kan hrah Je déteste

kiɛejbni J'aime (pour une chose au masculin)

katɛejbni J'aime (pour une chose au féminin)

katɛejbni chems J'aime le soleil (chems est féminin)

ma kiɛejbnich Je n'aime pas (pour une chose au masculin)

ma katɛejbnich Je n'aime pas (pour une chose au féminin)

kiɛejbni chuya J'aime un peu (pour une chose au masculin)

katɛejbni chuya J'aime un peu (pour une chose au féminin)

l'qahwa katɛejbni chuya J'aime un peu le café (qahwa est féminin)

AIMER QUELQU'UN bgha بغى

'ana kanbghi أنا كنبغي J'aime

ntâ katbghi نتا كتبغي Tu aimes

huwa kaibghi هُوَ كيبغي Il aime

hiya katbghi هِيَ كتبغي Elle aime

Hnâ kanbghiu حنا كنبغيو Nous aimons

ntumâ katbghiu نتوما كتبغيو Vous aimez

humâ kaibghiu هُما كيبغيو Ils, elles aiment

Exemples (mtûl متول)

'anâ kanbrigh xuti أنا كنبغي خوتي J'aime mes frères et soeurs

kan brigh marti J'aime ma femme

kan brigh rajli J'aime mon mari

kan brighk Je t'aime


Ainsi hkDa هكذا

(L5b-24) حلّي فمّك هكذا ، مليح، كحّي

Helli fomm-ek hâkDa ! mlîH, keHHi !

Ouvre la bouche comma ça ! bien, tousse !


AL


Algérie el-jazâir ed-dzâyer الجزائر

Alger (ville) dzâyer (n. f.)

Algérien جزائري

(L1-3a) محمّد ساكن في الجزائر (féminin)

moHammed sâken f-ed-dzâyer Mohammed habite en Algérie.


ALLER, PARTIR, MARCHER (1) mša - ymši مشى - يمشي

 

Voir : Conjugaison de l'inaccompli de Aller

Voir : Conjugaison de l'accompli de Aller

Exercice sur la conjugaison à l'accompli : Leçon 11, exercice 1

Voir : Conjugaison de l'impératif de Aller

Verbe défecteux de type 1 (D1)

 

كانمشي المدرسة ka-nəmši l-mdrəsa Je vais à lécole.

(L4-9b) امشي مَعَها لدارك

a-mši m3a-ha l-dâr-ek

Allez avec elle chez vous

ا لولد الّي مشينى معه كبير

el weld elli mšîna ma3a-h kbîr.

Le garçon avec lequel nous étions allés est grand.

 

(L7-6b) كي نمشيو لعنده

ki nemshîu l-ɛand-u

(A Oran, on prononcera : l-ɛand-h)

Lorsque nous allons chez lui,

(L10bis-13a) و أنت تمشي للعرس

w-enta tə-mši l-al-ɛers ?

Qaddûr : Et toi tu vas à la noce ?

(L11-1) يا علي، وين مشى خوك نهار الحد ؟

ya ɛli, wîn mša xû-k nhâr-el-had ?

Ali, où est allé ton frère dimanche ?

(L11-2) مشى لليون و عيى بالزاف

mša l-Lyon u ɛya b-ez-zâf.

Il est allé à Lyon et il est très fatigué.

(L11-4) على خاطر مشى وجى في نهار واحد

ɛla-xâtar mša u ja fi nhâr wâxed

Parce qu'il est parti et revenu en un seul jour.

(L11-7) علاش ما مشيتش معه ؟

ɛlâš ma-mšit-š mɛa-h ?

Pourquoi n'es-tu pas allé avec lui ?

(L11-9) مرّ ة اُخرى اِن شا الله ، نمشي معه

marra oxa in-ša allah, nemši mɛa-h

Une autre fois, si Dieu le vaut, j'irai avec lui.

(L13-1b) حبّيت نمشي للصفاقس

Hebbît nemši l-Sfâqs

J'ai voulu aller à Sfax

(L15-1) كان يمشي في الشارع مع صاحبه

kân yemši f-ešâriɛ mɛa SâHb-u

Il marchait sur la route avec son ami.

(L15bis-18b) علاش ما مشيتوش عل الرصيف ؟

ɛlâš ma-mšîtu-š ɛla-r-raSîf ?

Pourquoi n'alliez-vous pas sur le trottoir ?

(L18-6a) يلزم نمشي منّا في الخمسة غير ربع

yelzem nemši men-na f-el-xemsa ghîr rbuɛ

Il faut que je parte d'ici cinq heures moins le quart.

(L18-5) وقتاش يلزم تمشي ؟

weqtâš yelzem temši ?

Quand faut-il que tu y ailles ?

(L25-1) مشيت للسوق في فاس

mšît l-es-sûq fi fâs.

Je suis allé au marché à Fez.


ALLER, PARTIR (2) dhab, yedhab


(NT9-1) el-yûm nhâr le-khmîs, Mohammed ma-yedhhab-sh l-el-madrasa.
  Jeudi, Mohammed ne va pas à l'école

Participe actif : dâheb

(NT10-2) el-bâreH, 3la-s-seb3a mtâ3-eSbâH, Mohammed kân dâheb l-el-msîd

Hier, à sept heures du matin, il est allé (était allant) à l'école coranique.

kân dâheb, il était allant = il allait

Souvent on trouve un participe à la suite du verbe kân, ikûn, surtout le participe actif et cet ensemble exprime alors une action à l'imparfait ou au futur.

S'en ALLER, PARTIR (3)

râH, irûH راح - يروح

Inaccompli :

nrûH, je vais

trûH, tu vas

irûH يروح, Il va

 

(NT11-10) بدا يروح المدرسة ، بالصحّ ما يحفظ حتّى شي.

bda irûH l-el-madrasa, b-eS-SaHH ma-iHfaz Hetta ši.

Il a commencé à aller à l'école, mais en vérité il ne sait pas la moindre chose par coeur.

 

(NT-11-7) اشحال من مرّة يقول ليمّاه : منين تخصّك حاجة من السوق انا نروح نشريها لك

âšHâl-men-marra iqûl l-immâh : " mnin txaSSek Hâja men-es-sûq, ana nrûH nešri-ha lek !"

Combien de fois il dit à sa mère : "S'il te manque une chose au marché je vais te l'acheter !"

(NT9-5) yâ-llâh truH l-es-sûq u-tešri-lî l-khoDrâ

Allons courage ! Vas au marché et achète moi des légumes.


(NT9-7) : ma-dhâbiya , yâ-mmâ , nruH l-es-sûq !
Je ne demande pas mieux, (ô) maman, je vais au marché !



Allons !
yâ-llâh !  يا ا للّه


 (NT9-5) : yâ-llâh truH l-es-sûq u-teshri-lî l-khoDrâ
Allons courage ! Vas au marché et achètes des légumes


Allure, aspect, maintien du corps, port, prestance : haya

qui inspire le respect : mula haya

AM


Ami, compagnon, camarade, copain, propriétaire de... SâHeb صاحب

Participe actif, nom, masculin. Pluriel : صحاب S-Hâb

Le radical S-H-b veut dire accompagner

 

SâHb-u صاحبه son ami

SâHb-u est composé du nom SâHeb et du pronom suffixe de la troisième personne du masculin singuhlier u, de lui, ce qui équivaut à son camarade. L'addition de ce suffixe voyelle provoque la chute de la voyelle neutre intérieure e.

el-3ummâl elli hum SHâb-Sen3a.
Les ouvriers qui sont titulaires (amis) d'un métier.

 

MoHammed dkhel l-el-madrasa m3aSâHeb-u 3ali

Mohammed est entré à l'école avec son ami Ali

(L11-5)  لقى    صاحبهُ  الجزّار ؟

lqa  SâHb-u  el-jezzâr ?   

Il a rencontré son ami le boucher ?

(L15-1)  كان  يمشي  في  الشارع   مع  ا صحابو


kân  yemshi  f-eš-šâri3 m3a SâHb-u

Il marchait sur la route avec son ami.

El-youm ya-SaHb-i aujourd'hui mon ami

(Pluriel : حباب Hbâb) Ami Hbîbحبيب

Le radical Hebb est AIMER

 (fémininصديقة) Ami  Sadiq  صديق

Exemple : ami d'école

Le radical Sdq est dire la vérité


Amour : حبّ

L'amour el maHaba المحبة

Mon amour Habibi حبيبي 


Ampoule électrique bola بولة


AN


Âne Hmâr (masculin) حمار

Utilisé malheuresement comme une insulte.

Ânes Hmir (pluriel) حمير

behîme 


Année ɛâm

Pour compter les années :
— 1 an ɛâm
— 2 ans ɛâmîn
— 3 ans thelth-e-snîn
— 4 ans rabɛ-e-snîn
— 5 ans xms-e-snîn
— 6 ans sett-e-snîn
— 7 ans sebɛ-e-snîn
— 8 ans Temn-e-snîn
— 9 ans tesɛ-e-snîn
— 10 ans ɛšr-e-snîn
— 11 ans hdâš-en-sna

L'année dernière.
L'arabe utilise une relative avec le verbe concave fât - ifût فات ـ يفوت qui signifie passer.
Le verbe est conjugué à l'accompli et s'accorde avec le sujet.
el-ɛâm elli fât العام الّي فات
l'année dernière (l'année qui est passée).
es-smâna lli fâtet السمانة الّي فاتت
la semaine dernière.
L'an prochain.
L'arabe utilise un participe épithète, celui du verbe ja - iji جى - يجي qui signifie venir.
Le participe est précédé de l'article et s'accorde avec le nom.
Exemples :
el-ɛâm el-jây l'an prochain العام الجاي (l'année venant).
es-smâna l-jâya السمانة الجاية la semaine prochaine.

AP


APPELER (crier)

J'appelle n3îT نعيّط

J'ai appellé 3îT عيّط

Il a appellé 3îT عيّط

عيّط علية من بعد انا في ي ال اخدمة
3îT 3liya min b3ad, ana fi lxedma (Aurélie)
Appelle moi plus tard, je suis au travail


APPORTER  jâb - ijîbجاب  -  يجيب

Il s'agit du verbe venir employé avec b (avec un objet).

On obtient un nouveau verbe ja-b

"il est venu avec", donc "il a apporté".

Inaccompli

J'apporte : njîb نجيب


Accompli

J'ai apporté jebt جبت

Tu (masculin) as apporté jebt  جبت

Tu (feminin) as apporté jebti  جبتِ

Il a apporté jâb  جاب

Elle a apporté jâbet  جابت

Nous avons apporté jebna  جبنا

Vous avez apporté jebtu  جبتو

Ils ont apporté jâbu جابو

Exemples

jib liya dwa Apporte-moi le médicament

(L17-3) ياك !   جبتِ اللحم ؟

yâk ! jebti l-ham ? Ah bon ! Tu as apporté la viande ?

(L17-4a) لا !   ما زلت  ما  جبتوش

lâ ! ma-zelt  ma-jebt-u-š
Non, je ne l'ai pas encore apportée

(L17 4-b)  غادي  نجيبو   ذروك 

ghâdi  njîb-u  dhruk  Je vais l'apporter tout de suite.

 

(NT13-8) و هكذا صار القمح فارينة و جابوها لعند الخبّاز

u-hâkdha Sâr el-qemH farîna u-jâbuha l-3and-el-xebbâz

Et ainsi le blé s'est transformé en farine et ils l'ont apporté chez le boulanger


APPRENDRE (1) tɛllm تعلّم

Cinquième forme (réfléchi passif ) de ɛallem informer voir ce verbe.

ENSEIGNER ɛllm علّم

Accompli

J'ai appris : tɛllem-t

Nous avons appris : tɛllem-na

tu as appris (masculin)tɛllem-t

tu as appris (féminin) : tɛllem-ti

Inaccompli

ntɛllem نتعلّم J'apprends

Exemples

ntɛllem el-fransiya نتعلّم الفرَسية J'apprends le français

elli iqder itɛllem Herfa. Celui qui peut apprendre un métier.

نعلّمك كيفاش تكول الساعة nɛllem-k kifâš tkul es-sâɛa Je vais t'apprendre comment dire l'heure

(L25-11) و انتَ وين تعلّميها ؟

w-enta, wîn tɛallemt-ha ?

Et toi, où l'as-tu apprise ?

APPRENDRE par coeur, conserver, protéger (2) Hfaz حفظ

Protégeant, sachant par coeur (participe actif) Hâfez حلفظ

(NT11-10) بدا يروح المدرسة ، بالصحّ ما يحفظ حتّى شي.

bda irûH l-el-madrasa, b-eS-SaHH ma-iHfaz Hetta ši.

Il a commencé à aller à l'école, mais en vérité il ne sait pas la moindre chose par coeur.

(NT10-11) moHammed râh Hâfez el-qor3ân el-kull
  Mohammed connaît (se trouve connaissant) par coeur la totalité du Coran

(NT8-6)  ma Hfzt-shi darsi
Je n'ai pas appris par coeur mon cours


S'APPROCHER qrrb قرّب


Après men bɛd من بعد

نشوفك من بعد
nšufek men bɛd
je te vois après


AR


Arabe (adjectif) 3arbî Pluriel : 3rab

Arabe (la langue) el-3arbîya ou el-ɛarabîya العربيّة

 

(NT-12-8) احنا العرب نحسبوا الشهر بالقمر

aHna la-3rab nHesbu š-šhar b-el-qamar

Nous les Arabes, nous comptons le mois selon la lune.

 

 

(NT-11-5) يكتب و يتكلّم بالفرنساويّة على ا لكيف ، و يقرا العربيّة ، تقول قريب يكون عالم.

ikteb u-itkellem b-el-fransâwîya 3la-l-kîf u-iqra l-3arbîya, tqûl qrîb ikûn 3âlem.

Il écrit et il parle le français parfaitement et il lit l'arabe, on dit qu'il sera bientôt savant.

 

(L25-9) tehDer el-3arabiya 3la-l-kîf !

Tu parles bien l'arabe ! (comme il faut)

 

3and-na la-'rab , eD-Dîf, huwwa Dîf-rabbi

Chez nous, les Arabes, un invité, c'est sacré

(NT5-3) و هذي الدار دار زيّها عربي، ماشي زيّ فرنساويّ

u-hâd-ed-dâr, dâr zayy-ha 3arbi ma-ši zayy franšâwî

Et cette maison (est) de type arabe, pas de type français

 

Autres exemples : NT14-7


Arbitre (football) : حكم

Mots de la même racine : commander حكم - يحكم, juge حكم,  tribunal محكم


Arbre šjra شجرة (féminin)

Arbres šjrâri ou šjar شجاري ou شاجار


Argent : flûs fulûs  فلوس

Prononcer flûs et non pas flouze !

Pluriel de fals (coquillage)  فَلْس

(L10-5)  هي الّي  خلّصت  بفلوسها

hiyya lli  xallast , b-flûs-ha !

C'est elle qui a payé avec son argent !

 

(L17-5) و عطاك   باباك   الفلوس  ؟

u ɛtâ-k  babâ-k  el-flûs

Et ton père t'a  donné (à toi) l'argent ?

 

(L22-4) اِلا  كان  عندو  الفلوس

ila  kân  ɛand-u  l-flus  

S'il a de l'argent (si le travail était chez lui).

Expression d'une hypothèse réalisable : ila + accompli. 

(L22-8a)  لا،  على  خاطر   الفلوس  ما يكفيش

lâ, ɛla-xâter  el-flûs  ma-yekfi-š   

Non, car l'argent ne suffit pas

 

Armes:  أسلحة  Arme :   سلاح

Ne pas confondre avec le verbe "réparer":  صلّح - يصلّح


Armoire, bahut khzâna خزانة

du verbe khzen qui signifie stocker

(NT-5) f-el-bît, mm-â ɛand-ha zerbîya mtâ3eS-Sûf u HSîra mtâɛ-el-Halfa u khzâna fi-ha l-qashsh mtâɛ-na

Dans la pièce, ma mère a un tapis de laine une natte d'alfa et une armoire dans laquelle il y a nos affaires


ARRIVER ûSel - yûSel وصل - يصِلُ


Racine assimilée (verbe malade de la tête) : racine dont C1 est une semi-consonne (ici
û)

2ème forme (C1 e C2 C2 e C3 faire faire l'action) wessel faire arriver

Inaccompli

tu arrives : sel  توصل

Elle arrive : sel  توصل


Accompli

Je suis arrivé uSelt وصلت

Tu es arrivée uSelti وصلتي

Il est arrivé uSel وصل

وصلتي ابنتي؟ uSelti a benti ? Tu es arrivée ma fille ?

(L23-5b) من  بعد ، اهبط  قبالة  حتّى  توصل   ل ساحة  الشهدا 


men baɛd,  a_hbet  qbâla   hetta  tûsel  l-sâhet-eš-šûhada.

Ensuite, descendez tout droit jusqu'à ce que vous arriviez à la Place des Martyrs.

(F7-3) يا راجل  خلّيها  تقرا  كيف  اختها،  باك  توصل


yâ râjel,  xellî-ha  teqra  kîf  uxt-ha,  bâl-ek sel !

Oh homme, laisse-la étudier comme sa soeur, peut-être qu'elle va (y) arriver

(E2-1)كي  وصلت  للمدرسة  ،  قال  لي  المدير

ki  ûselt l-el-madrasa  , qâl l-i  l-mudir :

Quand je suis arrivé à l'école, le directeur m'a dit :

ûSel  eS-SbâH l-dâr-na

Il est arrivé ce matin dans notre maidon


ARRÊTER (quelque chose) : wqf  اوقف

arrêtons la guerre : اوقفو  ا لحرب 


ARRIVER, SE PASSER uaqɛ وقع

šnu uaqɛ ? شنو وقع؟ Que se passe-t-il ? (Comment ça va ?)


Arrondissement : daîra


Artiste: fannân pluriel: fannun 

škûn huwa el-fannân elli  y-ghanni "ya er-râyeh" ?

AS

1. s'ASSEOIR jləs - ijləs جلس - يجلس Verbe trilétaire

Voir : Impératif de s'asseoir

البنات جلسين في البيت
l-bnât jəlsin fi l-bît
Les filles sont assises dans la chambre.

(L5-2b) تفَضّل يا سيدي اجلس هنا

tfeDDel, yâ sîdi, a-jləs hna.

Je vous en prie, Monsieur, asseyez-vous ici.

(L5-2c) اجي لهنا يا بِنتي و اجلسي على هذ الكُرسي

a-jil-hna yâ bent-i, u-a-jəlsi ɛla hâD el-kursi.

Viens-ici ma fille, et assieds-toi sur cette chaise.

2. RESTER, DEMEURER, S'ASSEOIR qɛed -

qâɛed assis, pluriel : gâɛdîn assis ou assises (pluriel).

(NT10-6) كان الشيخ قاعد مربّع على حصير عريضة في وسط البيت

kân eš-šîx qâɛed mrabbaɛ ɛla-HSîra ɛrîDa fi-wasT-el-bît

Il y avait le maître religieux (vieillard) assis les jambes croisées sur une large natte au centre de la pièce


Assiette Tbsîl طبسيل

Assiettes Tbâsəl طباسل


Assister à, apercevoir, contempler šâhed - išâhed شاهد - يشاهد يشاهد

Tu aperçois tšâhed تشاهد

Exemple d'utilisation : NT14-4


Association Voir la racine š - R - K ش ـ رـ ك

AT


Attaque Razya 


l'attention el-bâl البالّ

faire ATTENTION rdd bâlek ردّ بالك

bâlek ! بالّك ! Attention à vous !


ATTENDRE tsanna تسنّى

Voir : Conjugaison de l'inaccompli de Attendre

Voir : Conjugaison de l'accompli de Attendre

Voir : Conjugaison de l'impératif de Attendre

انا كنتسنّاك ana ka-ntsənnak Je t'attends

بلاتي blati Attends (impératif)

(L4-8c) لكِن استنّى شوية

lâkin, a-stenna šuiyya ...

Mais, attendez un peu ...

El-siloun yestena fik La cellule t'attend.


AU


Aucun Htta حتّا

mâ kâin Htta muškil ما كاين حتّا موشكيل Il n'y a aucun problème


AUGMENTER zâd زاد

itzâd 3liha le-Hal يتزاد عليها الحال Son état (de santé) (à elle) va empirer (augmenter). (Aurélie)


Aujourd'hui: el-yûm اليوم


Voir aussi Jour

Al-Masry el-yûm l'Egyptien aujourd'hui (quotidien libéral égyptien).

(L8-2c) عندي الخدمة اليوم

ɛndi l-xdma l-yûm.

J'ai du travail aujourd'hui.

(L21-12a) اليوم ما عندنا غير اللوبية

el-yûm, ma-ɛand-na ghîr el-lûbya

Aujourd'hui, nous n'avons plus que des haricots.


Aumône sadaqa  صدقة

Deuxième forme (à partir du nom) : seddeq faire l'aumône

sadaka ala arbi L'aumône au nom du Seigneur


Au revoir bi slâma

tebqâ 3lâ xîr تبقى علا خير Demeurez dans le bien


Aussi Httâ حتّا

Aussi kdâlek كَ ذلِك

Httâ ana حتّا أنا Moi aussi

tâni Aussi, également

(L6-4d) نعرف يا خويَ. حتّى انا نخدم في الحديد
n3raf, yâ xû-ya Htta ana nexdem f-el-Hdîd
Je sais, mon frère. Moi aussi, je travaille dans la métallurgie ....

(L2-3)  انا  لاباس  الحمدُ للهَ  و  الدار  كَ ذلِك

ana  la-bâs , el-hamdullâh  w-ed-dâr  kadalik

Moi çà va (pas de mal), grâce à Dieu,  et la maison aussi.


bû-ya farHân u-mm-â tâni farHâna

Mon père est content et ma mère aussi est contente

 

(NT12-7)السنة فيها ثانى اثناش شهر

es-sana fiha tâni thnâš-en-šhar.

L'année est aussi décomposée en douze mois.


Automne xrîf خريف

fi el-xrîf nhârât qSâr في الخريف النهارات قصار En automne les journées sont courtes.

fi l-xrif tSûb šta bezzaf في الخريف تصوب شتا بزاف En automne la pluie tombe beaucoup.

(NT12-3) في الربيع و الخريف ما كان شي البرد و الشمس ما شي قوّية

fi er-rbî3 u el-xrîf ma-kân-š el-berd u eš-šems ma-ši quîya.

Au printemps et en automne, il ne fait pas froid et le soleil n'est pas brûlant.


 Autorisé : Halâl حلال

Pratique autorisée par la loi islamique, par opposition à haraam (interdit).


AV


Avant (temps et espace) qbel قبل

Avant que قبل ما qbel ma

جيت قبل مين jît qbel minek Je suis arrivé avant vous


Avarie, défaut, imperfection  3wAr عوار


Avec mɛa مع

(L2-6) هوَ لاباس راه في السوق مع علي

huwa la-bâs, râh f-es-sûq mɛa ɛali.

Il va bien, il est au marché avec Ali.

(L4-9b) امشي مَعَها لدارك

a-mshi mɛa-ha l-dâr-ek

Allez avec elle chez vous.

(L15bis-16) انتَ كنت معه ؟

enta kunt mɛa-h ?

Tu étais avec lui ?

(L22-9) مع من يجي ؟

maɛa men iji ?

Avec qui viendra-t-il ?

ال طبيبة الّي نخدم مع ها مليحة

et-tbîba elli nexdem ha mlîHa

Le médecin (féminin) avec qui je travaille est bien.

ال جزّار الّي نخدم معه مليح

el-jezzar elli nexdem h mlîH

Le boucher avec qui je travaille est bien.


Avec
au sens "au moyen de" :
bi

ja bi-seyyâra    
Il est venu en voiture.


Avion  tayyâra طيّارة


Pour le champ sémantique, voir VOLER


(L22-8)    الفلوس  ما يكفيش  باش  يركبو  الطيّارة  والاّ  الباخرة

   

el-flûs  ma-yekfi-š   bâš  yerkbu  t-tayyâra  wella  l-bâxira  

l'argent ne suffit pas pour qu'ils prennent l'avion ou le bateau


ja
bi-Tayyâra
Il est venu en avion


Avocat (fruit) aboka ابوكى

عصير ابوكا ɛSir aboka Jus d'avocat

Avocat (profession) mHâmi محامي

Avocate (profession) mHâmiya محامية

Avocat (profession) mHâmiyat محاميات


AVOIR ɛənd عند

Expression de la possesion
Voir aussi, Leçon 3, exercice 2
Le verbe avoir (sens de possession) n'existe pas.

On l'exprime au présent par une tournure sans verbe, comme pour le verbe être dans certains cas.

On peut se servir de la préposition ɛənd (chez, à ) suivie du possesseur (nom ou pronom suffixe).

ɛənd-i dâr, à moi une maison = j'ai une maison

ɛənd-u weld, à lui un garçon = il a un garçon.
ɛəndd-ek ulâd ? (chez toi, des enfants) tu as des enfants ?
ɛənd-i j'ai
ɛənd-ek tu as
ɛənd-u il a
ɛənd-ha elle a
ɛənd-na nous avons

ɛənd-kum عندكم Vous avez

ɛənd-hum ils ont

Exemples

šnu ɛənd-k ? شنو عندك ؟ Qu'est-ce que tu as ?

šnu ɛənd-hu ? شنو عنده ؟ Qu'est-ce qu'il a ?

šnu ɛənd-km ? شنو عندكم ؟ Qu'est-ce que vous avez ?

(L18-1c) عندي موعد في الخمسة في قهوة الشباب

ɛənd-i muwɛad f-el-xemsa fi qahwet-eš-šabâb

J'ai rendez-vous à cinq heures au Café de la Jeunesse.

(L22-4) اِلا كان عنده الفلوس

ila kân ɛand-u l-flus

(L25-7a) و اللباس عندهم من كلّ نوع

u-el-lbâs ɛənd-hum men kull nûɛ.

Et les habits, ils en ont de toutes sortes.


Utilisation de mtâɛ ou dyâl

La possession exprimée sans verbe avoir en français, c'est-à-dire par la préposition à ou de, se traduit grâce à une préposition très employée en arabe maghrébin : mtâɛ ou dyâl qui viendra en général à la suite d'un nom avec l'article quand elle exprime la possession.

Ici, le rapport d'annexion est remplacé par cette tournure qui imite les langues européeeenes.

ed-dâr mtâɛ bû-ya (dyâl bû-ya), la maison de mon père.

hâd-el-ktâb mtâɛ-i (dyâl-i), ce livre (est) à moi

Voir Leçon 6, exercice 5

On peut exprimer la même idée sans l'aide d'une préposition mais, dans ce cas, le premier nom n'a pas d'article car il est déterminé par un complément déterminatif (nom ou pronom).

Exemple : dâr bû-ya (la) maison (de) mon père.

ktâb-i, livre (de) moi = mon livre.

mtâ3 ou dyal venant après un nom sans arrticle exprime en général le matière : de, en

zerbîya mtâ3 eS-Sûf : un tapis de laine

AVOIR au passé

Pour rendre la possession au passé, on a recours au verbe kân - ikûn qui s'accorde avec la chose possédée

Voir Leçon 20, exercice 4

Voir la conjugaison de kân-ikûn

kânet ɛand-i khedma

 j'avais un travail. Mot à mot : Était chez moi du travail  

(L20-4) على  خاطر  ما  كانتش  عندي  خدهة  ثمّة

3la khter   ma-kânt-š    3and-i   xedma   themma.

Parce que je n'avais pas de travail là-bas.

 Mot à mot : N'était pas chez moi du travail 

kânu ɛand-u seyyârât

Il avait des voitures

Mot à mot : Etaient chez moi des voitures